Tout savoir sur les vêtements de protection

Dans le domaine professionnel, certains métiers présentent plus de risques que d’autres et nécessitent un équipement en conséquence. Les vêtements de protection constituent une solution indispensable pour ce faire : gilet de protection, blouse de travail, combinaison, vêtement de haute visibilité, etc. Appelés également EPI ou Équipement de Protection individuelle, ces équipements répondent à une norme pour assurer la sécurité des travailleurs. Pour en savoir plus, voici quelques informations utiles sur les vêtements de protection.

Des vêtements de protection selon le secteur

L’obligation de port des vêtements de protection va dépendre de leur usage, c’est-à-dire de la nature des travaux à réaliser et des conditions de travail, notamment les éléments dangereux dans l’environnement de l’employé. Pour trouver les vêtements de travail adéquats pour chaque secteur d’activité, le site idéal à consulter est vetdepro.com, boutique en ligne spécialisée dans la distribution de tenues professionnelles et de chaussures de sécurité.

Pour de légers travaux (bricolage, manutention légère) les pantalons et cottes de travail « classiques » peuvent suffire. Principalement en coton ou polycoton, ces tenues de travail protègent contre les salissures et les frottements. Lorsque les travaux à réaliser présentent des risques d’agressions mécaniques plus importants (déchirures, coupures, abrasion) les vêtements de travail au tissu plus robuste sont préconisés. Pour les charpentiers et menuisiers par exemple, il existe des pantalons et veste de travail au tissu de 300 g/m². Ces tenues ont l’avantage de résister à l’abrasion et à la traction. De plus, les tenues de protection pour les professionnels de l’artisanat et du bâtiment sont dotées de poches outils, de poches genouillères et de renforcements en Cordura.

Lorsque les travaux à réaliser sont extrêmement salissants ou nécessitent de répondre à un protocole d’hygiène ou de contamination particulier, il est possible de s’équiper de combinaisons de protection intégrales. Les professionnels de la soudure et de la ferronnerie se dirigeront quant à eux vers des vêtements de protection anti feu.

Pour ceux qui œuvrent sur les chantiers ou sur la route, les vêtements haute visibilité sont obligatoires. Lorsque les conditions météorologiques ne sont pas au beau fixe, des déclinaisons de ces vêtements de travail existent aussi en version imperméable. Certains travaux nécessitent des vêtements spécifiques à l’exemple des pantalons renforcés dédiés au BTP ou les chaussures de sécurité sur les chantiers.

Les vêtements de travail haute visibilité

Lorsque la zone de travail inclut des véhicules qui circulent ou qui travaillent en permanence même la nuit, il importe de porter des vêtements de travail qui permettent de se faire repérer facilement afin d’éviter les accidents corporels. Ces vêtements répondent à la norme EN ISO 20471 imposant deux matières distinctes : la matière fluorescente (de couleur jaune, orange ou rouge) et la matière rétro-réfléchissante placée à des zones stratégiques du corps pour être visible en tout temps.

Le port de vêtements de protection dans le cadre du travail est obligatoire, notamment en matière de sécurité, mais aussi de confort pour plus d’efficacité.

Les pantalons et salopettes de protection

Pour protéger de coupures, de chocs ou de brûlures, le port de pantalon ou de salopette de protection est imposé. Question confort, pour pouvoir disposer facilement de vos outils et accessoires de travail, les modèles avec des poches multiples sont bien pratiques. Aussi, il est conseillé d’opter pour une taille ample pour ne pas entraver les mouvements et pour un confort optimal. Enfin, il convient de préciser qu’il existe des modèles avec des protections renforcées aux genoux. La version haute visibilité est équipée de bandes rétro-réfléchissantes qui assurent la sécurité de l’ouvrier en cas de conditions défavorables.

Les vestes et gants de protection

Les mains sont au centre de l’attention dans tous les protocoles de sécurité : c’est avec elles qu’on travaille, et ce sont donc souvent elles qui subissent les accidents. Le port de gants adaptés à la tâche en cours est donc une obligation.

Les électriciens par exemple doivent particulièrement faire attention aux éléments métalliques de leurs tenues : boutons pression, fermetures éclair et autres : tournez-vous vers des équipements spécialisés pour les travaux électriques, conçus dans des matériaux non conducteurs. Pour les travaux avec de l’outillage à lames par exemple, qui présentent des risques d’arrachage, de coupures ou de perforations, il existe des tenues renforcées, des chaussures et des gants spéciaux.

Niveau confort, pour les professionnels qui travaillent en intérieur ou sous un climat très chaud, les modèles doivent être respirants pour éviter les malaises ou que l’ouvrier ne les retire. Dans tous les cas, comme avec le pantalon et la salopette de protection, la veste et le gilet de protection devront être choisis assez amples pour plus d’aisance dans les mouvements.

La combinaison de protection permet une protection sur l’intégralité du corps. Les modèles doivent être choisis assez larges pour pouvoir se porter par-dessus les vêtements et pour assurer un confort optimal au travail. La combinaison de protection peut aussi être jetable lorsque les travaux exposent à des éléments à risque comme les produits chimiques, les produits bactériologiques, etc., et il existe des modèles avec capuche rabattable. Une combinaison doit être respirante, mais aussi légère et résistante à la fois pour que le professionnel soit à l’aise lors de l’exercice de son métier.

Les tabliers et blouses de protection

En plus de la tenue vestimentaire réglementaire pour aller au travail, les tabliers et blouses de travail sont obligatoires dans certains milieux, dans la mesure où ils procurent une protection supplémentaire.

Pour les professionnels exposés aux produits chimiques, aux risques sanitaires, aux brûlures et aux projections, le port des tabliers et des blouses spécialisées s’avère une nécessité. Pour une efficacité optimale, la blouse de travail doit couvrir le tronc et les cuisses. Les modèles avec des poches multiples permettent un accès facile aux outils et accessoires de travail, mais peuvent être déconseillés dans certains milieux comme le secteur de la santé. Dans le secteur industriel, le cuir traité sera privilégié pour éviter l’électrocution, les projections d’étincelles et d’échardes métalliques.

Les matières des vêtements de protection

Quel que soit le type de vêtement de travail, qu’il s’agisse de pantalons de protection, de veste de sécurité, de blouse de travail ou de combinaison, le choix des matières importe énormément pour leur efficacité et leur confort. Les matières avec un pourcentage élevé de polyester assurent une résistance optimale. Les tenues en coton majoritaire favorisent la souplesse et la respirabilité. Pour que le vêtement de protection soit robuste et durable, préférez les tenues aux grammages supérieures (250 g/m² et plus) qui offrent une bonne résistance à l’usure.

Les vêtements de protection pour les métiers à haut risque

Certains métiers présentent des risques très élevés comme l’exposition au feu ou aux produits chimiques et des vêtements de protection qui répondent à ces besoins spécifiques sont obligatoires. Les chaussures de sécurité renforcées seront ainsi indispensables sur un chantier, pour éviter la perforation ainsi que l’écrasement.

Pour les travaux en extérieur, les vêtements de protection à porter sont conçus en vue de résister aux déchirures et aux aléas climatiques. Certaines tenues de protection sont déperlantes ou hydrofuges pour assurer une protection maximale contre les intempéries et le froid, à l’exemple des softshell et blousons de travail. Une partie de ces hauts sont proposés avec tissu fluorescent et bandes réfléchissantes pour assurer une protection optimale même en conditions nocturnes.

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *