Tout savoir sur la jaunisse

La jaunisse provoque une coloration jaune de la peau. Elle commence par des douleurs abdominales et articulaires, fièvre, démangeaisons, fatigue, puis le blanc d’œil devient jaune. Cette apparence spécifique résulte de l’accumulation dans le sang d’une protéine. Découvrez ci-dessous tout ce qu’il y a à savoir sur la jaunisse.

Les causes de la jaunisse

À part la toxicité de la bilirubine libre pour le cerveau, ce sont, en général, les causes de la jaunisse qui déterminent le pronostic, léger ou grave en fonction des cas. Aussi, chaque traitement est différent suivant l’origine de la jaunisse. Il faut donc effectuer préalablement un diagnostic authentique. Cela nécessite un véritable examen auprès d’une clinique, une prise de sang et une échographie de l’abdomen. Il peut aussi arriver que le médecin un scanner, une IRM, une cholangiographie, une endoscopie, ou une biopsie.

Il faut noter que la jaunisse est un symptôme, mais pas une maladie, et elle ne se transmet pas par contagion. En fait, il existe deux types de jaunisses. L’une concerne la production croissante de bilirubine libre, l’autre s’agit d’une bilirubine conjuguée. Pour la première situation, pendant l’élévation de la bilirubine libre, l’excès peut être dû à une forte désintégration des globules rouges ou bien un mal fonctionnement de la bilirubine dans le foie. Cette dégradation génère une anémie et peut faire susciter une maladie du sang, ou une infection.

Pour le cas d’une jaunisse par accroissement de la bilirubine conjuguée, la jaunisse est généralement liée à une maladie génétique qui provoque un manque de conjugaison de la bilirubine. Il s’agit de la maladie de Gilbert ou syndrome de Gilbert qui n’est pas souvent superficiel. Quand il y a une surabondance de bilirubine conjuguée, les urines changent de couleur et deviennent plus foncé suivi d’une décoloration des selles.

Ainsi, il existe deux types de causes à prendre en compte. D’abord, un foie anormal, une hépatite, une cirrhose, une parasitose. Puis, il pourrait s’agir d’une barrière sur les voies biliaires qui entrave la suppression de la bilirubine. Dans cette dernière situation, un calcul peut être la cause de l’obturation du passage, ou une tumeur locale qui serre les voies biliaires. D’autres causes hépatobiliaires qu’on ne rencontre pas fréquemment peuvent aussi être à l’origine de la jaunisse.

Le traitement de la jaunisse

En général, il n’est pas indispensable d’effectuer une prise en charge lorsqu’il s’agit d’une maladie héréditaire de Gilbert. Ce type de maladie peut conduire à légère augmentation de jaunisse, surtout si la personne concernée est dans une période de jeûne ou de déshydratation. Si elle survient dans l’ictère au lait de mère, il faudra le faire chauffer à 60 °C, ou bien utiliser un lait artificiel, qui est très simple à réaliser.

Lorsque la jaunisse a atteint l’ictère physiologique du nouveau-né, l’idéal c’est l’exposer à une lumière bleue. Ainsi, la bilirubine sera aussitôt enlevée. Souvent, adopter cette prescription n’est pas suffisant et, face au risque neurologique, il est préférable de faire une exsanguino-transfusion. Dans d’autres situations, une intervention chirurgicale s’impose.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *