Société Civile Immobilière : retour sur l’intérêt d’une SCI

Tout le monde a entendu le terme de SCI. Qu’est-ce qu’une SCI au juste? Nous allons tenter, à travers cet article, de vous résumer et vous éclairer de l’intérêt de créer une Société Civile Immobilière. Evidemment une telle création nécessite l’avis d’un professionnel, et cela n’est qu’avec une étude au cas par cas, que l’on évalue si cette décision est convenable ou pas.

La Société civile immobilière est une structure créé dans le but de réaliser des acquisitions ou de la gestion de biens immobiliers. Mais en cas la SCI peut être constituer afin d’acquérir des biens immobiliers afin de les revendre. Cette structure est avant tout outil pratique et simple de gestion patrimoniale et fiscale. La création d’une SCI est aussi rapide et simple qu’une création d’une société commerciale classique. Une immatriculation auprès du tribunal de commerce et une publication dans un journal d’annonces légales suffissent. Si vous passez devant un notaire, celui-ci se chargera de la faire enregistrer. Concernant le nombre de personnes pouvant être dans une SCI seul un minimum de deux associés est requis. Aucun maximum n’est imposé par la loi. Une fois celle-ci déclarée, vous pourrez obtenir un extrait Kbis SCI

signature d'une transaction immobilière

Les intérêts d’une Société Civile Immobilière

Le cas pour un particulier

Il existe plusieurs types de montage de SCI (SCI de gestion, SCI familiale, etc…) Ces nombreuses possibilités permettent notamment de :

  • Encadrer une succession avec l’indivision entre héritiers lorsqu’ils deviennent propriétaires des biens d’un parent défunt
  • Planifier la transmission des biens immobiliers en réduisant les frais le tout sans s’en dessaisir.
  • Simplifier la création et la gestion de biens immobilier
  • Choisir son imposition dans le cas de bénéfices (revenus locatifs)

Le cas pour un professionnel

Pour un professionnel l’avantage d’une SCI est plus pour séparer l’activité et les biens immobiliers. Tout ceci est avantageux dans différents cas comme:

    • la mise à l’abri le patrimoine immobilier de l’entreprise en scindant au niveau professionnel la partie exploitation de la partie foncière
    • la diminution du prix de la société en cas de cession. Le bien immobilier n’entre pas dans l’actif de la société

Méfiance cependant

Cependant malgré ces nombreux avantages, il faut garder à l’esprit, que la SCI est une société. Cela n’est donc pas sans risques surtout avec des achats de bien avec de l’endettement (contraction de prêts immobiliers). Les associés sont évidemment responsables du passif social.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *