Serrurier : comment ne plus se faire arnaquer ?

Il faut savoir que plus de la moitié des plaintes concernant les dépannages d’urgence concernent la serrurerie. Les arnaques sont nombreuses et coûtent très cher aux victimes. Voici tous les gestes qui vous paraîtront sans doute anodins, mais qui vous exposent aux services de prestataires malhonnêtes.

Erreur numéro 1 : ne pas demander de devis

Le meilleur moyen de se faire arnaquer par un serrurier est d’omettre l’étape du devis avant d’effectuer n’importe quelle intervention, quelle que soit son ampleur. Un prestataire malhonnête va essayer de vous convaincre qu’il n’est pas en mesure de savoir exactement combien les travaux vont coûter, mieux vaut décliner ses services d’emblée. Une entreprise légitime, avec des serruriers sérieux, doit communiquer le taux horaire de main d’œuvre, les frais de déplacement des agents, le prix des différentes prestations au forfait, le coût supplémentaire si l’intervention se fait lors d’un jour férié, le caractère payant ou gratuit du devis qui sera établi. Il s’agit de toutes les informations que vous devez avoir en main, idéalement sur papier ou encore exposées de manière claire sur le site internet de l’entreprise. À noter qu’il est toujours recommandé de faire appel à un serrurier situé dans votre localité pour éviter les frais supplémentaires. Ainsi, si vous habitez Nancy, il vaut mieux recourir à des serruriers fiables comme Serrurier-Vilet-Nancy.fr pour une intervention rapide.

serrurier

Concernant le devis, il s’agit d’un document qui doit être obligatoirement remis par l’artisan avant toute intervention de réparation ou de dépannage, à partir d’un montant d’intervention de 150 €. Le devis doit contenir les informations suivantes :

  • La date à laquelle elle a été établie ;
  • Les coordonnées du client auquel il est destiné ;
  • Les coordonnées complètes de l’entreprise qui exécute le dépannage ;
  • Le montant des frais de déplacement ;
  • Le détail des services à exécuter et des pièces à remplacer, selon les types de serrures, il est parfois nécessaire de changer totalement la serrure ou procéder la reproduction des clés ;
  • Le montant hors taxes ou toutes taxes comprises du devis, en précisant si le devis est payant ou non ;
  • La durée de validité de l’offre.

Si vous considérez que le devis est abusif, vous êtes tout à fait en droit d’opposer votre refus et de ne pas accepter le dépannage. Mais une fois que vous avez signé ce devis, il vaut contrat.

Erreur numéro 2 : Ne pas scruter la facture à la loupe

Il s’agit d’une très grosse erreur qui peut coûter cher. En effet, les arnaqueurs n’hésitent pas à gonfler la facture de telle sorte à ce que son montant dépasse de très loin celui qui a été fixé dans le devis. En général, pour se justifier, le serrurier malhonnête va prétexter qu’il a dû, sans vous informer au préalable, poser en plus une serrure trois-points ne figurant pas sur le devis. Sachez que la loi exige qu’il présente un devis complémentaire afin de justifier le coût supplémentaire de la pièce à poser.

Si vous avez été victime de ce « gonflage » de facture, n’hésitez pas à la contester en mettant en avant le fait que des prestations non demandées et ne figurant pas dans le devis ont été effectuées.

Un serrurier malhonnête peut également surfacturer le coût d’une pièce à changer (barillet, verrou …) et vous obliger à payer une facture largement supérieure à ce qu’il a été prévu au départ. Le recours de la victime dans ce cas serait d’invoquer le fait que le coût de la pièce à remplacer devrait correspondre à celui indiqué sur le devis.

Enfin, il faut savoir qu’à partir d’un montant de 25 €, le serrurier professionnel doit impérativement remettre à son client une facture correspondant au montant du devis à la fin de la réparation.

Comment trouver un serrurier fiable et honnête ?

Vous savez maintenant tout ce qu’il convient d’éviter pour ne pas trouver en face d’une arnaque qui peut coûter très cher. Nous vous donnons également ci-dessous des astuces pour trouver un serrurier dont la fiabilité est assurée.

Faites des recherches approfondies

Avant d’arrêter votre choix sur tel ou tel prestataire, il convient de faire des recherches très approfondies d’abord. Vous pouvez procéder en ligne, en visitant les sites de professionnels et en consultant les différents avis en ligne. Puis, il faut appeler directement les serruriers par téléphone afin de poser toutes les questions utiles concernant les informations générales et les services proposés. Une fois votre prospection téléphonique terminée, vous pourrez enregistrer le numéro de téléphone d’un serrurier de bonne réputation, très utile en cas d’urgence. Il faut également penser à vérifier l’adresse indiquée sur l’annonce du serrurier en ligne afin de déterminer s’il travaille dans une entreprise légitime.

Fiez-vous aux avis et critiques

Aujourd’hui, le moteur de recherche Google permet de se faire une très nette idée de la fiabilité des services et prestations d’une entreprise de serrurerie. Ainsi, vous pouvez vous fier à un serrurier qui a obtenu cinq étoiles et des évaluations sur Google. Il existe également d’autres sites d’avis et de comparateurs en ligne qui permettent de sélectionner les serruriers qui obtiennent le plus d’avis ou de notations positives de la part des clients.

Une fois que votre choix s’est arrêté sur un prestataire donné, il faudra déterminer si les prix indiqués sont définitifs ou si vous devez vous attendre à des frais supplémentaires pour un service de verrouillage de maison ou de voiture. Il faut aussi déterminer si le serrurier sera en mesure d’intervenir dans votre localité et s’il s’agit d’un sous-traitant ou de l’employé d’une agence.

En matière de serrurerie, le meilleur moyen de ne pas se faire arnaquer est de se montrer prudent. Il faut donc poser toutes les questions essentielles avant d’arrêter votre choix sur tel ou tel prestataire.

Identifier clairement le serrurier

Avant de laisser qui que ce soit toucher à la serrure de votre maison ou de votre voiture, le minimum à faire est d’obtenir une identification claire. Pour ce faire, demandez au serrurier qu’il vous montre sa carte d’identité ou mieux, un certificat de travail qui prouve qu’il est bien ce qu’il prétend être. Vous pouvez bien entendu demander la classique carte de visite. Il faut savoir que la majorité des serruriers légitimes sont en mesure de fournir des identifiants valides afin de prouver leur identité. Si le serrurier appartient à une agence ou à une entreprise et qu’il est venu à bord d’un véhicule, pensez à vérifier si le logo sur ce dernier correspond à celui qui est indiqué sur leur site par exemple.

Rating: 4.5/5. From 2 votes.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *