Quelles sont les normes à respecter par les détenteurs de piscine ?

L’installation d’une piscine doit respecter certaines normes réglementaires. Pour prévenir les risques de noyade et d’accident, les propriétaires doivent également se conformer aux dispositifs de sécurité en vigueur. Dans cet article, découvrez les normes et les réglementations des piscines et des bassins.

Les mesures de sécurité obligatoires

Selon l’arrêté du 14 septembre 2004, l’installation d’un dispositif de sécurité est désormais obligatoire afin de protéger les usagers, et plus particulièrement, les jeunes enfants, de la noyade. Toujours, conformément à cette loi, vous pouvez choisir entre 4 systèmes de sécurité. Néanmoins, chacun d’eux devra respecter les normes de l’Association française de normalisation ou AFNOR. Il vous est également possible de combiner les 4 équipements afin de garantir une sécurité optimale.

Les dispositifs de sécurité à prévoir sont donc les suivants :

  • La clôture ou la barrière (NF P90-306).
  • L’alarme (NF P90-307).
  • La couverture ou rideau de sécurité (NF P90-308),
  • L’abri de piscine (NF P90-309).

En termes de couverture de sécurité, par exemple, plusieurs possibilités s’offrent à vous. L’installation d’un rideau de piscine électrique conforme à la norme française en fait partie. Le site https://www.coverline.fr se veut être un spécialiste en la matière, vous y découvrirez un large panel de modèles adaptés à vos besoins et à votre budget.

couverture piscine

Les piscines et les bassins concernés

Les normes réglementaires qui s’appliquent aux piscines et aux bassins sont définies par deux textes de loi :

  • la loi n° 2003-9 du janvier 2003 qui porte sur la sécurité ainsi que la protection des enfants ;
  • l’arrêté du 14 septembre 2004 qui s’applique aux piscines nouvellement construites.

Tous deux sont entrés en vigueur depuis le 1er janvier 2006, obligeant ainsi les propriétaires à normaliser leurs dispositifs de sécurité.

A priori, toutes les piscines sont concernées par ces dispositifs réglementaires. Concrètement, cela inclut les piscines et les bassins publics, les piscines privées, et les piscines installées dans des établissements de vacances (campings, hôtels, gîtes…).

Petite précision : il existe quelques exceptions pour les piscines privées. En effet, si celles-ci sont entièrement ou partiellement enterrées, vous devez vous conformer aux normes de sécurité en vigueur. En revanche, les réglementations ne s’appliquent pas aux piscines hors-sol ainsi qu’aux modèles gonflables et/ou posés sur le sol.

Les réglementations relatives au traitement de l’eau

Ces réglementations valent aussi bien pour les piscines publiques que celles privées. Elles concernent essentiellement l’équilibre de l’eau et sa désinfection, les limites bactériologiques autorisées ainsi que le temps de filtration et de renouvellement de l’eau d’une piscine.

Ainsi, pour préserver la santé des utilisateurs, le pH de l’eau ne doit pas être inférieur à 6,9 et supérieur à 7,7. Il est aussi impératif qu’elle soit bien désinfectée pour limiter les risques de maladies. Cette mesure de précaution permet aussi de garantir la qualité sanitaire de l’eau. Pour en revenir à la désinfection, vous pouvez utiliser du chlore libre, du chlore combiné et un stabilisant.

Toujours par souci de qualité et de sécurité, vous devez contrôler le débit de l’eau de votre piscine au moins une fois par jour. Quant au temps de renouvellement, il dépend du type de piscine. Par exemple, pour un bassin d’une profondeur de plus de 1,5 m, le temps de renouvellement recommandé est de 4 h.

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *