L’infestation des poux de tête : Quels sont les symptômes ?

Vous avez repéré de minuscules insectes grisâtres dans vos cheveux de votre enfant ? Ou vous avez des démangeaisons intenses et répétées ? Eh bien ! Vous êtes confronté à une infestation des poux de tête. En effet, même quand vous croyez avoir pris toutes les dispositions nécessaires pour ne pas attraper des poux, il n’est pas évident qu’ils ne viennent jamais. Cet article traitera de ces parasites et vous expliquera les symptômes d’une infestation ainsi que les moyens de transmission des poux de tête.

Les poux de tête : c’est quoi en réalité ?

Les poux de tête sont des insectes hématophages dépossédés d’ailes. Ils possèdent six pattes avec une longueur de 2 mm à 4 mm (à l’âge adulte). Ils logent généralement sur le cuir chevelu. Lorsqu’ils se trouvent sur la tête d’une personne, ils ont la possibilité de vivre jusqu’à 30 jours. Mais quand ils en sont détachés, ils meurent au bout de 3 jours. En effet, ces insectes élisent domicile près du cuir chevelu afin de bénéficier de nourriture, de chaleur, d’un abri et d’humidité. Se nourrissant de sang, leur cycle de vie se divise en trois étapes. D’abord, ils sont les lentes. Ce sont des œufs ovales de couleur grise, jaunâtre ou beige, et de la taille d’un grain de sable, sont accrochés aux cheveux, près du cuir chevelu. Quelques jours après, ils deviennent des nymphes. Enfin, ils prennent leur forme de poux adultes. Les poux de tête ne représentent pas un danger pour la santé et ne constituent pas de vecteurs de maladies contrairement aux poux de corps. Découvrez sur Hebdo Sante toutes les infections que ces derniers peuvent transmettre.

Les symptômes d’une infestation de poux

Une infestation de poux est ce qu’on désigne par pédiculose. C’est l’envahissement des poux de tête. Elle peut manifester par des démangeaisons si vous êtes sensible aux éléments antigéniques de la salive que les bestioles injectent en se nourrissant. Ces démangeaisons prédominent derrière les oreilles et dans la nuque. Mais si vous n’êtes pas allergique à sa salive, vous ne ressentirez donc jamais de démangeaisons. L’infestation sera alors asymptomatique. Aussi, étant donné que les poux se nourrissent du sang du cuir chevelu, il est possible de voir des points rouges dus à la salive injectée pendant la piqûre. Ainsi, lorsque vous suspectez leur présence, il est recommandé de contrôler aussitôt la base des cheveux où ils restent. Et si cela s’avérait, vous devez recourir aux différentes solutions existant pour en venir à bout. Cliquez ici pour voir comment faire pour les éliminer facilement.

Comment se transmettent les poux de tête ?

La propagation des poux de tête s’effectue de différentes manières. Le plus souvent, la transmission se fait par contact direct de tête-à-tête (lors d’une étreinte ou d’une accolade par exemple). En fait, ces parasites ne sautent ni ne volent, mais ils trottent vite (23 cm/min dans des conditions naturelles). Vous pouvez les attraper également en utilisant les objets personnels (casquettes, pince ou brosse à cheveux, aie d’oreiller, draps, dossier de canapé, etc.) d’une personne infestée.

Bon à savoir : la présence des poux est considérée comme un manque d’hygiène ou de soin de la chevelure. Mais cette idée reçue n’est pas vraie, car les professionnels affirment que n’importe quelle personne peut attraper des poux, qu’elle soit sale ou propre. En outre, la contamination est impossible entre un animal et un humain.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *