Les bienfaits de la charcuterie

La charcuterie est appréciée pour ses saveurs exquises et son raffinement qui lui permettent de séduire les papilles de tous les gourmets. Contrairement aux idées reçues, elle a de nombreuses vertus, à découvrir dans cet article.

Une source de protéine importante

La délicieuse charcuterie franc-comtoise est une indéniable source de protéines. Elle se compose d’acides aminés et procure beaucoup d’énergies. Rien que pour le saucisson sec, on note 26,5 g de protéines dans une portion de 100 g, ce qui est loin d’être négligeable. La protéine a une place primordiale dans l’organisme : elle a un rôle énergétique et structural. Elle permettra de rester en bonne santé et d’apporter à votre corps des macros nutriments essentiels à son bon fonctionnement.

Le fer, essentiel pour les organes

Ce type d’aliment contient aussi beaucoup de fer. Ne serait-ce que dans le boudin, on trouve jusqu’à 22,8 mg de fer dans une portion de 100 g. Sachez que le fer est le minéral qui permet aux organes de s’approvisionner en oxygène. Les charcuteries sont alors recommandées aux personnes souffrant de fatigue ou d’anémie, car cela peut traduire un manque de fer. Le foie de volaille, pour sa part, contient jusqu’à 9,19 mg de fer pour 100 g.

Un apport en zinc

Le zinc est aussi un des oligo-éléments que l’on retrouve dans la charcuterie. Il aide les cellules à se protéger du vieillissement et renforce l’immunité. Dans 100 g de jambon cuit, il y a 4,35 mg de zinc. 100 g de saucisson sec renferme 3,6 mg de zinc. C’est pourquoi les personnes qui souffrent d’une carence en zinc devraient consommer un peu de charcuterie.

Idée de repas avec de la charcuterie

En plus d’être excellente pour la santé, la charcuterie peut se déguster à différents moments du repas, que ce soit lors de l’apéritif ou pendant le plat principal. Découvrez nos suggestions.

Pour l’apéritif

Pour surprendre les invités, rien de tel que des encas à base de charcuterie. Pour cela, il est conseillé de miser sur de délicieuses petites quiches lorraines. Ces dernières se composent de fromage, de crème fraîche, de charcuterie, de lait, d’origan… etc. Il est possible d’ajouter de nombreux autres ingrédients en fonction des préférences de chacun, mais pour déguster une agréable bouchée, il ne faut pas oublier la charcuterie.

Un plat de résistance à la charcuterie

Comme les invités ne se contentent pas de l’entrée, ils en redemanderont certainement lors du plat de résistance. Pour sortir des sentiers battus, pourquoi ne pas opter pour une délicieuse mousse de foie de volaille au porto ? Il s’agit là d’un plat à la charcuterie qui ne manquera pas d’être appréciée. Il faut prévoir du foie de volaille, du beurre pommade, de la crème épaisse, du porto rouge et quelques condiments afin de relever toutes les saveurs.

La pizza à la charcuterie

La pizza est assurément le repas où les charcuteries sont mises en avant. Effectivement, pour une pizza gourmande, il ne faut pas hésiter à ajouter du jambon, du saucisson ou encore de la mortadelle de volaille. D’autres variantes de pizza sont surmontées de saucisses fumées ou encore de foie gras. Pour relever la saveur de la charcuterie, il ne faut pas oublier les champignons et les épices qui permettent de donner à la pizza un goût parfait.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *