La végétabilisation de l’or, une richesse sanitaire

L’or est associé à la médecine depuis des millénaires sous diverses formes. Métal précieux plus apprécié pour sa valeur financière. Il s’avère efficace pour traiter de nombreuses pathologies. Il existe différents moyens pour exploiter les vertus de ce minerai, dont le processus de végétabilisation de l’or. D’ailleurs si vous voulez avoir d’avantage d’informations sur les propriétés de l’or, cliquez ici. Comment cela fonctionne-t-il, et quelles en sont les bienfaits pour la santé ?

La végétabilisation de l’or principe et fonctionnement

La végétabilisation est en fait possible pour d’autres métaux. Le principe a été mis au point par le philosophe et visionnaire Allemand Rudolf Steiner. Les métaux végétabilisés sont préparés suivant les méthodes de la médecine Anthroposofique. La méthode consiste à faire en sorte que l’or soit absorbé par les plantes. Les plantes ainsi obtenues seront ensuite utilisées dans la conception de médicaments.

Le processus s’étale sur 3 ans. Pour l’élaboration de médicaments issues de la végétabilisation de l’or, on fait pousser des plantes médicinales sur une terre fertilisée avec de la poudre d’or. Les plantes grandissent de ce fait en ingérant les minerais et fait l’objet d’une revitalisation. Les plantes ne sont pas utilisées tout de suite. Les fleurs et les feuilles des plantes obtenues sont utilisés comme compost pour l’année suivante et encore l’année d’après. Les plantes revitalisent ainsi l’or pendant trois périodes de végétations et à la dernière récolte, les substances de base serviront à préparer les médicaments.

Les vertus thérapeutiques de l’or

La végétabilisation de l’or n’est pas la seule manière d’utiliser ce métal précieux pour la santé. On parle de chrysothérapie quand on utilise l’or métallique ou des éléments le composant, organique ou non, pour les soins. On parle de sel d’or pour faire référence aux composants organiques de l’or. Les propriétés anti-inflammatoire des sels d’or quand ils s’accumulent dans l’organisme permettent le traitement de plusieurs affections comme la polyarthrite rhumatoïde ou encore la maladie de Crohn grâce aux propriétés chimiques de l’or.

L’interaction de l’or avec d’autres éléments comme le cuivre ou l’argent est possible. La pratique est d’ailleurs courante par exemple pour traiter l’anxiété et la dépression ou encore pour réguler l’hypertension artérielle.

L’or est également un stimulant naturel et possède des propriétés antifatigues et antistress, grâce à son action sur les glandes surrénales.

L’or dans l’histoire de la médecine

L’or est présent dans la médecine chinoise depuis l’an 2500 avant Jésus-Christ. Il était utilisé pour soigner les maladies de la peau. Il est également retrouvé dans la médecine ayurvédique depuis des milliers d’années. En Inde, étant considéré comme élément régénérateur, il est consommé régulièrement par certaines personnes. Une ancienne civilisation Italienne utilisait le fil d’or comme fixateur pour les dents de remplacement.

Dans la médecine moderne, l’or est exploité pour lutter contre le cancer dans la nanoscience. On utilise les nanoparticules d’or pour localiser et même détruire les cellules cancéreuses. Au stade de diagnostic du cancer, avant même qu’apparaissent les nodules, les particules d’or se fixent sur les cellules cancéreuses, permettant leur détection précoce. Il est actuellement présent dans de nombreux médicaments, mais également dans les légumes ou la viande en quantité infime.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.