Chape traditionnelle ou chape isolante : que choisir ?

Pour profiter d’une bonne qualité de vie, il est bien nécessaire de disposer d’un espace de vie adéquat où il fait bon vivre. En effet, les constructions ont bien une incidence considérable sur la qualité de vie. Lorsque vous devez lancer un chantier, il est important de penser aussi bien aux travaux de grands œuvres qu’aux travaux de finition.

Parmi ces nombreuses étapes pour la construction d’un domicile, l’étape de la chape est assez délicate et stratégique. En effet, elle a une incidence considérable, notamment sur la perte d’énergie, mais également sur la qualité de vie dans les pièces. À présent, découvrez davantage les chapes traditionnelles et les chapes isolantes !

Redécouvrez la chape traditionnelle

Essentiellement, la chape est une couche de mortier, de résine ou de chaux appliquée au sol. En effet, elle sert généralement à niveler, à aplanir, à surfacer un support ou encore à enrober des éléments. Par ailleurs, après ces travaux, les surfaces traitées sont droites et peuvent alors recevoir une couche supérieure comme du carrelage. En effet, si vous avez une fois tenté de poser des revêtements sur une surface inégale, vous connaissez sans doute cette difficulté. Pour cette tâche, la chape traditionnelle est bien d’un intérêt considérable.

Au terme de ces réalisations, l’on peut obtenir différents revêtements de sols finaux, notamment la pierre, le parquet, le tapis ou encore le linoléum. Toutefois, la chape traditionnelle représente également un véritable allié pour la décoration et pour une bonne organisation. Pour finir ce volet, il est important de garder à l’esprit que réussir la construction d’une chape traditionnelle nécessite méthode et la prise en compte de différents paramètres.

L’intérêt d’une bonne chape isolante

D’un autre côté, la chape isolante est une couche de plancher dont le principal rôle est de diminuer les pertes de chaleur dans une construction. Ce type de chape est composé de matériaux volumineux et légers ou encore des matériaux avec la propriété de refléter la chaleur d’un sol. En effet, avec un tel dispositif, la conservation énergétique dans une construction est assez impressionnante. Par ailleurs, il faut noter qu’afin d’optimiser cette conservation d’énergie, il faut également penser aux murs et au toit. En outre, comme avec les chapes traditionnelles, il existe plusieurs types de chapes isolantes.

En déterminant clairement vos besoins et en tenant compte de contraintes comme votre budget, vous pourrez choisir la chape isolante la mieux appropriée. Par la suite, vous obtiendrez d’excellentes performances pour limiter la perte d’énergie. En effet, il est utile de savoir que 15 à 20 % de l’énergie perdue en intérieur se fait par le plancher. De plus, avec ce type de plancher, vous profitez de plusieurs atouts assez impressionnants. Ils concourent grandement à avoir une bonne qualité de vie et à disposer d’un certain bien-être.

Si la chape isolante offre des avantages considérables, elle est limitée par un principal facteur : son coût. Pour la réalisation de tels dispositifs, le budget à prévoir est généralement assez important. Toutefois, cet investissement demeure bien légitime vis-à-vis des nombreux bénéfices qu’on en tire.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *