Voyage à Madagascar : à la découverte d’Ambohimanga Rova

Le Rova d’Ambohimanga est l’un des sites historiques les plus visités de la capitale de l’île, Antananarivo. Situé en dehors du centre-ville, un peu en retrait dans la campagne environnante, le site plonge dans une partie de l’histoire de la Grande Île. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, Ambohimanga ou « la colline bleue » offre l’opportunité de découvrir un brin de la beauté de la dynastie Merina des hautes terres.

Situation et accès au Rova d’Ambohimanga

Le Rova d’Ambohimanga est localisé à 21 kilomètres au nord d’Antananarivo. Il fut l’ancienne capitale fortifiée de la monarchie des Hautes Terres où domina le roi Andrianampoinimerina de 1787 à 1810. Il est possible de s’y rendre en autobus ou à partir d’une location de voiture. Mais pour un séjour sans soucis, il est idéal d’opter pour un séjour sur mesure à Madagascar. Ce mode de voyage est la solution la plus rassurante afin de confier l’organisation des transports, l’hébergement et tout sur le voyageur à une agence spécialisée dans les voyages sur mesure. Rien de mieux que de prendre une voiture depuis son lieu d’hébergement et de rejoindre le site sans souci avec un guide spécialisé. En suivant la Route Nationale 3, on arrive en moins d’une heure au Rova depuis le centre-ville d’Antananarivo.

La Colline bleue en quelques mots

En général, la colline bleue fait partie des 12 collines royales et sacrées du royaume Merina. Le site est essentiellement composé d’un ensemble de lieux sacrés, d’un site funéraire et d’un palais royal. Au cours des visites, les visiteurs sont surtout amenés à explorer le palais royal, qui est l’ancienne demeure du grand Roi Andrianampoinimerina. Très bien préservé malgré les années passées, il offre un aperçu sur les valeurs de la dynastie Merina.

C’est une construction dotée de la forme d’une vaste case réalisée en palissandre noir avec un étage orné d’une plaque commémorative. En explorant l’intérieur de l’habitation royale, on y découvre quelques ustensiles, mobiliers et divers accessoires utilisés durant les périodes royales. Outre la grande case, on remarque également des bassins sacrés dédiés aux baignades des reines, un parc à bœuf, une salle de conférence. D’autres merveilles historiques y sont aussi présentées. Cependant, on reste souvent stupéfait en suivant l’histoire de chaque chose qu’on y découvre. À part ces éléments historiques à absolument découvrir, le Rova abrite également des tombes royales surmontées de petites maisons typiques.

Quelques sites et informations à retenir

À part les principaux lieux à absolument voir à Ambohimanga, d’autres lieux méritent également le détour. On y trouve également un magnifique point de vue permettant d’admirer un panorama spectaculaire des environs avec les rizières, les montagnes environnantes et le centre-ville en toile de fond. Du côté de la chambre de la reine, on retrouve également un belvédère ourlé de baies vitrées offrant un point de vue sur un autre axe pour faire de magnifiques photos.
Même actuellement, le site est un véritable lieu de pèlerinage et divers rituels ancestraux ou prières y sont encore réalisés. C’est pourquoi il est conseillé de respecter les lieux. Il y a toujours les « fady ». Il est interdit d’y introduire ou de consommer du porc, des oignons, des escargots et des hérissons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *