Quid des dispositifs de stockage informatique

Les dispositifs de stockage de données informatiques stockent des informations sous forme numérique. Ils utilisent différentes technologies leur permettant de stocker des informations pendant une certaine période et déterminent par ailleurs l’accessibilité et la facilité d’utilisation de leurs contenus. De nombreux types de périphériques sont disponibles sur le marché, qui peuvent être regroupés en trois catégories dont le stockage principal, le stockage secondaire et le stockage tertiaire.

le stockage principal

On parle de stockage principal en faisant référence à la partie mémoire de l’ordinateur. Cette partie intègre la mémoire vive RAM (Random Access Memory) et la mémoire morte ROM (Read Only Memory). La mémoire vive, utilisée par le processeur sert de stockage temporaire aux informations. Les informations de cette partie n’ont aucun caractère permanent et disparaissent dès que l’utilisateur éteint l’ordinateur. Ainsi, quand un ordinateur a très peu de mémoire RAM, il est lent à s’exécuter. Quand l’utilisateur a tendance à ouvrir de nombreuses applications à la fois, le temps de réponse diminue automatiquement.

Par opposition, la mémoire ROM, dite mémoire morte est utilisée pour stocker les informations de manière permanente. Les données qui y sont stockées y restent pour toujours. C’est dans cette logique que sont conçus les CD-ROM. Les données contenues dans la mémoire ROM sont un élément indispensable au démarrage de l’ordinateur, comme ces dernières ne peuvent être stockées sur disque dur. Ces données incluent le BIOS, le chargeur d’amorce, le Setup CMOS ainsi que le Power-on Self Test.

les autres types de stockage

Dans les stockages secondaires, on retrouve les disques durs et autres périphériques de stockages externes au processeur et servant à augmenter la capacité de stockage de l’ordinateur. Ils ont pour fonction de conserver les informations même après extinction de l’ordinateur. On retrouve dans cette catégorie les disques durs – ceux qui sont intégrés et scellés à l’intérieur du CPU et les disques durs portables – mais aussi les périphériques de stockage hors ligne pouvant être déconnectés de l’ordinateur. Ces périphériques incluent les CD et DVD, les blu-ray et la mémoire flash. Les données contenues dans une mémoire flash peuvent être effacées et remplacées en quelques minutes selon les besoins de l’utilisateur.

Le troisième type de stockage se réfère à la catégorie de stockage tertiaire. Elle inclue les périphériques connectés à l’ordinateur sous la forme d’un stockage de masse amovible. Les clés USB sont les stars de cette catégorie. Ils se connectent à un ordinateur via le port USB et utilisent l’interface Universal Serial Bus pour emmagasiner et accéder aux informations. Les données peuvent être réécrites et contiennent une mémoire de type flash intégrée.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *