Comment fonctionne le columbarium ?

Un columbarium est un lieu où l’on place les urnes qui comportent les cendres des défunts. Il s’agit de les mettre dans des cases pour que les proches puissent s’y recueillir et rendre hommage aux défunts. C’est aussi une alternative qui consiste à déposer les urnes au jardin de tombes cinéraires. Découvrez par cet article comment conserver les cendres dans un columbarium et son fonctionnement.

La structure d’un columbarium

Auparavant, le columbarium concernait seulement un long mur constitué de case. Il a été fait de granit et peut recevoir plus de 10 urnes. Depuis peu, il s’est évolué en matière d’architecture, on peut y apercevoir des murs revêtant une ligne courbe. Il existe actuellement des columbariums en forme de pyramide, certains sont présentés en colonne. L’agencement des cases est effectué selon la longueur du terrain disponible. Quant aux couleurs et aux matériaux utilisés pour le monument, il revient à la famille de choisir ceux qui leur semblent convenables pour honorer le défunt.

La loi n° 2008-1350 du 19 décembre 2008, qui régit la législation funéraire, stipule que chaque commune disposant plus de 2000 habitants est tenue de détenir des columbariums dans sa ville. Le maire en a toute la responsabilité de les bâtir et de garantir leur entretien.

L’emplacement des urnes funéraires

Généralement, un columbarium n’est pas du tout un lieu privé. Il y a quelques années on a aperçu des constructions différentes qui consistent à séparer les cases, elles sont dites individuelles. Quoi qu’il en soit, elles ne sont pas si nombreuses.

Il faut quand même noter que c’est la mairie qui décide de la dimension des alvéoles, mais habituellement, un columbarium permet de conserver les cendres et peut détenir jusqu’à 4 quatre urnes. Toutefois, mieux vaut choisir des contenants conformes à la taille des cases, car la commune ne donne aucune garantie si la vase se casse, dans ce cas c’est la famille qui devrait la remplacer.

Lorsque l’urne est installée dans la case, celle-ci sera fermée par les pompes funèbres avec une plaque affichant toutes les informations sur le défunt et le numéro de l’emplacement délivré par la commune. La famille peut également y mettre un ornement personnalisé comme une photographie, un motif ou une citation tout en assurant que cela n’affectera pas la construction.

Le tarif d’une conservation en columbarium

Le procédé d’un emplacement en columbarium est semblable à celui d’une inhumation en pleine terre. Il s’agit donc d’une concession à débattre avec la mairie avec une durée convenue qui peut être de 15 ans ou plus. Cela ne signifie pas que la famille achète l’espace, mais elle peut choisir celui qui lui convient. Le maire décide de la case appropriée au défunt et donne à ses proches la liberté d’utiliser l’espace.

En ce qui concerne le prix d’un columbarium, il varie de 400 à 600 euros pour une durée de 15 ans. Il est de 600 à 800 euros pour une concession de 30 ans. Dès que cet argent est versé en totalité dans la caisse de la municipalité, la case est entièrement à la disposition de la famille du défunt selon la période définie.

Rating: 4.0/5. From 1 vote.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *