Graines de courge – Bienfaits, Vertus, Propriétés, Origine

Les graines de courge sont moins réputées que sa chair, souvent utilisées dans la préparation de soupes ou de gratins et pourtant, elles se veulent être un aliment riche sur le plan nutritionnel.

Dans la pratique, on désigne par courge les différents légumes appartenant à la famille des cucurbitacées, riche de 800 espèces et parmi lesquelles la courgette, la butternut, le potiron ou encore la citrouille.

Toutefois, les graines de courge qui nous intéressent ici et dont les pépins se montrent intéressants en termes de vertus sont celles du potiron et de la citrouille ainsi que les graines de la courge musquée et de la courge de siam.

On vous parle ici des bienfaits et des vertus des graines de courge. Suivez le guide :

Calories et valeurs nutritionnelles

Avant de parler des apports nutritionnels des graines de courge, vous faites bien de savoir que les courges dont elles proviennent ont été cultivées depuis plus de 8000 ans et trouve leur origine en Amérique latine. Les peuples amérindiens utilisaient déjà les pépins de courge comme vermifuge et tiraient profit de leurs propriétés diurétiques.

L’huile tirée des graines de courge sert aussi dans la phytothérapie étant donné qu’elle présente de nombreuses applications médicinales.

Sur le plan nutritionnel, retenons que les graines de courge sont des oléagineux et en tant que tel, elles sont riches en lipides. A cela s’ajoute une teneur d’environ 30% en protéines et un taux élevé de différents minéraux constitués par le magnésium, le potassium, le fer, le calcium, le phosphore et le calcium. Enfin, les graines de courge sont aussi de puissants antioxydants du fait de leur richesse en vitamine A.

Par contre, les composants qui leur donnent des vertus intéressantes sur le plan thérapeutique ne sont autres que les phytostérols, utiles dans la régulation du taux de cholestérol dans le sang ainsi que la cucurbitine qui contribue à détoxifier le foie.

Les graines de courge nous apportent beaucoup sur le plan nutritionnel. On fera cependant attention au fait qu’elles sont assez caloriques. En effet, 100 grammes de pépins de courge représentent 446 calories environ.

Bienfaits et vertus

Les propriétés diurétiques des graines de courge en font avant tout des aliments bénéfiques pour le système urinaire. Elles préviennent des infections urinaires et aident à soulager les problèmes d’incontinence. A cela s’ajoutent les actions bénéfiques ci-après :

  • Traite l’hypertrophie bégnine de la prostate : Les graines de courge traitent la plupart des symptômes liés à cette condition. Elles sont même reconnues par l’OMS pour agir efficacement en cas de vessie irritable et pour tout problème de miction.
  • Réduit le cholestérol : Les graines de courge contiennent des phytostérols dont la structure chimique imite celle du cholestérol. La liaison entre ces deux composants permet de limiter l’absorption de cholestérol par l’organisme. Ainsi, les graines de courge préviennent aussi des maladies cardiovasculaires.
  • Permet de lutter contre la fatigue : Les minéraux et les oligo-éléments contenus dans les graines de courge évitent les carences et partant, les problèmes de fatigue. Leur teneur en fer joue aussi un rôle dans la prévention de l’anémie.
  • Effet laxatif et vermifuge : Les fibres contenues dans les graines de courge aident en cas de constipation et la cucurbitine agit pour neutraliser les vers parasites appelés helminthes.

Posologie

La quantité idéale pour bénéficier des bienfaits des graines de courge est de 10g par jour. Les graines doivent être concassées afin qu’elles n’échappent pas à la digestion.

En huile, leurs vertus sont les mêmes quoique vous ne bénéficiez pas de fibres et la teneur en minéraux sera amoindrie. La quantité à consommer sera alors d’une cuillère à soupe par jour.

Enfin, les graines de courges peuvent être consommées en gélules, à raison de 4 à 6 gélules par jour, à avaler de préférence avant les repas.

Effets secondaires

La consommation de graines de courge n’engendre aucun effet secondaire à l’exception du risque de troubles digestifs. Cela s’explique par leur effet laxatif.

Enfin, le mieux est d’éviter la forme en gélule pour la consommation des jeunes enfants.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.