Consignes à suivre pour emmener sa gourde personnelle dans l’avion

Chacun sait qu’aujourd’hui on doit respecter de nombreuses réglementations quand on prend l’avion en-autre. Concernant votre gourde, la première consigne à suivre est de l’emporter mais vidée obligatoirement de son contenu. En effet, en cas de contrôle, l’agent de sécurité n’ayant pas toujours la possibilité de la transvider, devra dans ce cas précis vous la confisquer jusqu’à l’arrivée et votre descente de l’appareil. Alors, il est vraiment préférable de se « plier » au règlement pour ne pas vivre ce genre de désagrément qui ne vous avancerait à rien.

Dans un second temps, que doit-on sélectionner comme bidon à boire individuel pour être autorisé à le prendre dans la cabine de l’avion. Le premier choix qui s’offre à vous et qui ne pose pas de soucis lors du passage à la douane de l’aéroport, est la bouteille isotherme, obligatoirement débarrassée de son liquide comme précisé ci-dessus. Ensuite, libre à vous de la remplir de café/thé ou boisson fraîche une fois débarqué et sorti de l’aéroport de votre destination. Cette gourde thermo est légère, pratique et peut se ranger facilement dans un sac style « fourre-tout » ou encore un sac dorsal ou à bandoulière. Elle vous sera bien utile après le voyage en avion lorsque vous en aurez besoin pour vous désaltérer selon où vous êtes.

Que dit la législation

Parmi les voyageurs concernés par la législation de la gourde autorisée ou non dans l’avion, certains veulent savoir si la gourde en alliage métallique est concernée aussi par cette loi en vigueur. Depuis les attentats, il est formellement interdit d’emmener des objets ou ustensiles en métal (couteaux, lames diverses, rasoirs…) il parait donc logique que la réponse à cette question soit négative. Or, le règlement prévoit dans cette situation bien précise que la gourde en métal peut être admise à partir du moment où elle est vidée comme celle en inox.

Une fois que vous serez à bord du boing ou autre appareil de la compagnie, vous pourrez réclamer une boisson à l’hôtesse ou au Stewart en demandant de remplir votre thermos directement, ce qui permettra d’économiser ainsi les verres en plastique et protégera de ce fait la couche d’ozone et l’environnement, pour lesquels on lutte aujourd’hui.

En pratique

Il y a bien sûr des familles voyageant avec leurs enfants et qui veulent savoir également si elles peuvent emporter des gourdes de fruits en compote durant le vol. Si on se réfère aux premiers chapitres, on peut considérer que la compote étant comme le liquide, il est bien normal et surtout logique que les autorités douanières les acceptent mais à condition qu’elles soient vides.

On comprend aisément à ce moment-là qu’il est parfaitement inutile de prévoir ce genre de produit dans l’avion, et qu’il est plus judicieux d’attendre d’atterrir pour en acheter aux enfants. A ce titre, et selon la compagnie que vous choisissez, il est conseillé tout simplement de vous informer auprès des services compétents de l’aéroport, avant de partir, de façon à ce que vous soyez tranquillisés à ce sujet et profiter ainsi de votre voyage en avion tout en ayant respecté la loi actuelle.

Vous pouvez maintenant voyager l’esprit tranquille en pensant au côté pratique et à votre geste pour la planète…Source : Waouh.com

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
Voting is currently disabled, data maintenance in progress.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *