Le plan financier à Ixelles, un outil prévisionnel financier

Dans la phase de création d’entreprise, le plan financier est un document chiffré, utile dans la gestion
prévisionnelle. Il est constitué d’un ensemble de tableaux détaillant les projets définis dans un
business plan, comprenant les situations prévisionnelles en chiffres des activités à monter avec les
ressources financières que la société doit avoir pour la réalisation des projets.

En termes de développement de société, le plan financier a pour rôle de suivre, mesurer les objectifs
atteints par rapport à ceux fixés au début. Dans ce sens, la révision régulière du plan financier est
nécessaire suivant le changement de la situation financière ou économique de la société.

Quels sont les composants du plan financier ?

Le plan financier se compose de trois principaux tableaux prévisionnels, dont le bilan, le compte de résultat et le tableau de trésorerie, dans le cadre de la gestion prévisionnelle financière et commerciale. L’intervalle de temps des prévisions peut être compris entre 3 et 5 ans.

Une série de tableaux complémente ces trois principaux documents prévisionnels, à savoir le tableau des financements en fonds propres, puis, celui présentant des dettes longs termes. Après, ce qui expose des dépenses sociales et le tableau des ventes, en passant par le tableau des marges brutes ou tableau des prix de revient par produit, sans oublier le tableau des coûts fixes.

Quels sont les objectifs du plan financier ?

En premier lieu, le plan financier se sert d’outil de gestion permettant d’évaluer les chiffres d’affaires et aussi les coûts. Il aide également à prévoir les résultats ainsi que les soldes de trésorerie et les valeurs du bilan voire les ratios financiers.

En second lieu, le plan financier est utilisé pour répondre à un objectif légal. En Belgique, dans les procédures de création de société, la disposition de capital suffisant pour le démarrage et la viabilité de la société durant deux ans est requise. Dans le cas où la société est en situation de faillite après trois ans de sa création, le plan financier reste le document permettant au tribunal de commerce d’évaluer si le capital de départ utilisé était insuffisant, ainsi, les fondateurs de l’entreprise seront déclarés responsables de la faillite.

L’aide de tiers, expert dans la constitution du plan financier se révèle importante pour avoir un document qui répond aux règles de l’art. Le bureau comptable sis à Bruxelles est à l’écoute de toute entreprise concernant la prise en charge du plan financier Ixelles.

Qui se charge de la garde du plan financier ?

Les fondateurs d’une SA, d’une SPRL et d’une coopérative à responsabilité limitée sont légalement obligés de dresser ce plan financier pour être remis au notaire, qui se chargera ensuite de réaliser l’acte de constitution et de le conserver en secret.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *