La médaille de baptême, un présent symbolisant l’amour et la protection

Cadeau offert à un enfant le jour de son baptême, la médaille qui porte le même nom est un présent qui symbolise selon les croyances l’entrée de l’enfant dans la vie religieuse. On lui attribue un rôle protecteur quel que soit la matière utilisée pour sa conception. De ses origines à nos jours, il y a toute une histoire sur ces médailles qui sont généralement offerts par le parrain et la marraine de l’enfant.

Origine de la tradition d’offrir une médaille de baptême

L’histoire situe l’origine des médailles telles que nous la connaissons aujourd’hui vers le XVIe siècle après le concile de Trente. Avant cela, on attribuait déjà le port des amulettes à des non catholiques, mais toujours pour les mêmes raisons, en symbole de protection. Le christianisme a adopté le symbolique de la pratique pour en faire des objets témoignant de la foi et de l’importance d’un évènement, en l’occurrence, le baptême. Le décret issu du concile de Trente sur le bon usage des représentations saintes aidant, les médailles et autres objets d’art sont vénérés pour ce qu’ils représentent et non pour ce qu’ils sont.

Ainsi, nous voyons nos médailles de baptême conçus dans des métaux différents, précieux ou non. Selon les moyens ou le goût des gens, on retrouve les médailles de baptême en or, un métal aussi noble que précieux. On a aussi l’argent pour un budget plus restreint mais permettant d’offrir un bijou durable à travers les années. La nacre qui est un symbole de pureté mais bien fragile pour un jeune enfant.

Quelques règles se rapportant aux médailles et les traditions

Une médaille de baptême est le plus souvent offerte par le parrain et la marraine de l’enfant, plus précisément, la chaîne par le parrain et la médaille par la marraine. Ce sont les personnes les plus proches de l’enfant en dehors de ses parents. Ce cadeau qui est censé durer toute la vie symbolise alors l’amour et la protection que ces personnes offrent à l’enfant. Ce dernier pourra par la suite l’offrir à l’enfant qu’il parrainera plus tard, tout un symbole d’amour vu l’importance de ce cadeau reçu lors de son propre baptême.

Les médailles en général se doivent d’être ornées de gravures fines, un motif ou une figure en relief. Le modèle le plus célèbre pour les catholiques étant la médaille miraculeuse dont l’histoire remonte à l’année 1830 avec la novice Catherine Labouré. Dans le cas d’une médaille de baptême, on peut trouver l’illustration du Christ, de la Vierge Marie, d’un ange ou encore de la Vierge à l’enfant.

 

Les médailles de baptême sont on peut dire à l’origine des chaînes et pendentifs que nous portons aujourd’hui. Peu importe les gravures ou les formes qu’ils représentent, ils représentent pour ceux qui les portent un symbole fort de ce en quoi ils croient : la foi, l’amour, la nature etc.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.