Jardin au sol acide comment faire ?

Connaître le taux d’acidité du sol de son jardin permet d’établir un plan d’action sur-mesure. Pour débuter l’aménagement des espaces verts, le ph du sol est une information très importante.

Reconnaître un sol acide

Un sol peut être acide, neutre ou alcalin. On mesure ce taux d’acidité par le ph, jusqu’à 6, il est acide, à 7, il est neutre et jusqu’à 14, il est alcalin. Pour une fertilité optimale, un ph 6 ou 7 est idéal pour l’épanouissement des végétaux.
Une analyse du sol peut s’avérer utile pour poser un diagnostic.
L’observation attentive des plantes sauvages qui poussent naturellement dans le jardin peut être une bonne indication d’une acidité du sol. Ainsi, le Rumex, la Pensée Sauvage et la Camomille Romaine apprécient les sols acides

Les désavantages d’un sol acide

Les micro-organismes naturellement présents dans la terre se raréfient dans un sol acide, ainsi que les vers de terre. Les éléments nutritifs sont difficilement absorbés par les plantes, car l’acidification des sols va favoriser la prolifération de certaines maladies dues à la toxicité de la terre. Ce qui va fortement perturber la croissance des plantes.

Peut-on réduire l’acidité d’un sol ?

Il est possible de remonter le ph en ajoutant à la terre existante, du calcaire broyé, de la cendre de bois, de la marne ou encore de la craie. Ces apports de matériaux basiques sont mélangés à la terre progressivement, en plusieurs fois sur plusieurs mois et permettront d’améliorer le ph.

Cultiver sur un sol acide ?

Un sol possédant un ph entre 5 et 7 développe des micro-organismes, auxquels l’apport de bases serait néfaste.
De même, un sol acide mais, développant de l’humus, est un sol au pb normalement bas. Pour cela, aucun apport n’est nécessaire.
De nombreuses plantes se satisfont d’un sol au ph bas, on les appelle des plantes acidophiles.

Plantes d’ornement

  • Les Primevères
  • Les bulbes de printemps
  • Les Campanules
  • Les Camélias
  • Les Azalées
  • Les Rhododendrons
  • Les Conifères
  • Le gazon

Plantes potagères

  • Courges
  • Carottes
  • Framboisiers
  • Mâche
  • Haricots
  • Pommes de terre
  • Panais
  • Myrtilles

Avec le temps, tous les sols ont tendance à s’acidifier, les eaux de pluie remplies d’acidité mélangée à la décomposition naturelle des matières organiques et aux engrais.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *