Comment lutter contre la scarlatine ?

La scarlatine est une infection causée par une bactérie de type streptocoque A. Elle est contagieuse et se manifeste par un mal de gorge intense, suivi d’une éruption cutanée rougeâtre et accompagné d’une forte fièvre. La personne infectée a la gorge enflée et éprouve une grande difficulté à avaler. Au début de l’infection, les éruptions apparaissent sur le cou et sur le visage pour s’étendre sur presque tout le corps en 2 ou 3 jours.

Ce sont les enfants de 5 à 15 ans qui contractent le plus souvent cette maladie. Les bébés infectés par la scarlatine sont alors contagieux. Les enfants de moins de 2 ans étant généralement protégés par les anticorps qui leur sont transmis par leurs mères durant la grossesse. Mais des adultes risquent aussi de la contracter même si c’est rare.

Les complications de la scarlatine

Si on ne prend pas bien soin de la maladie à temps, elle peut entraîner des complications au niveau des oreilles (cas d’otite), du sinus (la sinusite), sur les articulations et même sur les reins. Elle peut également engendrer une pneumonie et plus rarement un rhumatisme articulaire aigu, responsable des dommages sur le cœur, des essoufflements et des douleurs sur les articulations. Mais en général, les complications sont plutôt rares.

Les traitements

Le traitement avec des antibiotiques (pénicilline ou amoxicilline) est nécessaire pour prévenir les complications et pour réduire la propagation de l’infection.

  • Des remèdes naturels peuvent aider à soulager les inconforts causés par la scarlatine :
  • Un verre d’eau chaude + un peu de vinaigre de cidre + une cuillerée à café de poivre : à boire et à utiliser en gargarisme.
  • Un verre d’eau chaude + 2 à 3 cuillerées à café de miel : à boire.
  • Quelques gouttes d’huile de lavande ou de menthe + une tasse d’eau bouillie : à inhaler.
  • Quelques feuilles de framboisier infusées dans une tasse d’eau bouillie : à boire.

Les préventions

Quand ce type de bactérie se trouve dans la gorge. Il produit des toxines qui causent les éruptions cutanées et les lésions sur la langue (langue blanchâtre). Il faut alors se tenir éloigné d’une personne infectée. La maladie se transmet par des sécrétions émises par cette personne lorsqu’elle tousse ou éternue.

Quand ce type de bactérie se trouve sur la peau. Il produit les mêmes effets que quand il est dans la gorge. Il faut alors éviter tout contact avec les objets touchés par une personne infectée. Ils sont contaminés par ces sécrétions (par exemple : les verres, les jouets, les ustensiles de cuisine. ). Éviter également les contacts avec les mains.
Les élèves contaminés doivent arrêter d’aller en classe pendant toute la période de la maladie (durant environ 2 semaines).

Il faut observer des mesures strictes d’hygiène :

  • Laver systématiquement les mains avec du savon, surtout après avoir été en contact avec une personne infectée ou après avoir touché un objet contaminé.
  • Apprendre aux enfants à tousser et à éternuer dans un mouchoir.
  • Désinfecter les objets contaminés en les nettoyants avec un produit à base d’alcool ou avec de l’eau de javel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *