Top 3 des critères clés pour bien choisir son monte-escalier

Le monte-escalier est un équipement qui facilite le déplacement à l’intérieur d’une habitation de personnes à mobilité réduite. Souhaitez-vous installer ce dispositif dans votre maison ? Il existe sur le marché une variété de monte-escaliers et faire le bon choix n’est pas toujours une évidence. Retrouvez dans cet article le top 3 des critères clés pour bien choisir votre monte-escalier.

Le profil de l’utilisateur et la configuration de votre logement

Il existe différentes catégories de monte-escaliers. Ils présentent des spécificités en fonction du profil de l’utilisateur et de l’aménagement intérieur de votre maison. Ainsi, vous avez des chaises élévatrices, des monte-escaliers électriques, des plateformes pour fauteuils roulants, des mini-ascenseurs, etc.

Le monte-escalier électrique est le modèle le plus répandu. Il est équipé d’une commande qui est installée sur le siège ou aux extrémités des escaliers. Il est fixé sur des rails installés le long du mur des escaliers. Il existe deux variantes du monte-escalier électrique (le modèle tournant et le modèle droit). Si vous recherchez un équipement de qualité pour votre intérieur, vous pouvez opter pour une chaise Stannah.

Il s’agit de la référence sur le marché des monte-escaliers. Quel que soit le type de monte-escalier que vous envisagez d’installer, vous êtes certains de trouver le modèle qui correspond à vos exigences. La plateforme pour fauteuils roulants est le dispositif adéquat pour les personnes qui se déplacent sur un fauteuil roulant. Elle est capable de supporter un poids d’environ 250 kg et n’encombre pas vos escaliers.

Le prix, les garanties et les services proposés par le fournisseur

Avant de choisir votre monte-escalier, il faut que vous disposiez du budget nécessaire. Le prix varie en fonction de nombreux critères comme le type de monte-escalier, les options, le coût d’installation, etc. Dans cette perspective, comptez entre 3000 euros et 9000 euros pour un monte-escalier classique.

Pour les mini-ascenseurs et les plateformes, il faut prévoir entre 12000 euros et 15000 euros. N’hésitez pas à demander la garantie proposée par le fournisseur. Il est conseillé d’opter pour des modèles avec une garantie de 10 ans.

Vérifiez également si le coût d’acquisition du monte-escalier inclut des services comme l’entretien, l’évaluation ou la maintenance périodique (au moins une fois par mois). Vous avez la possibilité d’effectuer une soumission en ligne pour avoir une idée du coût de votre projet.

Le confort et la sécurité

La sécurité est un critère primordial qui permet de mettre l’utilisateur à l’abri des accidents. Pour ce faire, il est important de vérifier si votre équipement dispose des systèmes de sécurité. Il s’agit notamment des détecteurs d’obstacles, de la ceinture de sécurité, du système de verrouillage pour éviter les mises en marche accidentelles, du système d’arrêt en cas de fonctionnement anormal.

Le siège du monte-escalier doit offrir un minimum de confort pour faire du parcours de l’utilisateur de purs moments de plaisir. Il doit être tout aussi spacieux pour permettre à l’utilisateur de se sentir à l’aise. Pour un confort optimal, il est conseillé de privilégier les modèles équipés de sièges pivotants. Il est donc nécessaire de s’assurer du respect des normes de sécurité pour un bon fonctionnement de l’équipement.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.