Qu’est-ce qu’un historien

L’historien est une personne qui cherche et analyse les sillons du passé. Ses travaux contribuent à éclaircir l’actualité contemporaine ou permettent de décrypter les évolutions de la société.

Sa mission

L’historien est, en principe, nommé dans une université ou dans un centre de recherches. La plupart du temps, il travaille dans un bureau, mais il peut être amené à faire des déplacements pour la consultation de documents. L’historien est spécialiste d’un domaine, que ce soit une période précise de l’histoire (la Renaissance, la Révolution française, la Shoah…) ou une science (la généalogie, l’archéologie, l’héraldique…).
Il est en quête d’informations sur un sujet particulier qu’il obtient en consultant des journaux, des archives, des cartes, des photographies, des correspondances privées… Il peut même se déplacer chez des particuliers pour collecter leurs témoignages.

L’historien doit examiner l’authenticité des documents obtenus avant de les synthétiser. Ses travaux le conduisent à la rédaction d’un documentaire, d’un rapport, d’un article dans une revue spécialisée ou d’un livre.
L’historien est donc, avant tout, un chercheur, mais, fréquemment, enseigne en université. Il dispense alors des cours magistraux, dirige des recherches de doctorants et participe à des débats et à des conférences. On peut faire appel à son expertise, pour certifier un document ou un objet ancien. L’historien peut aussi œuvrer pour un musée.

Ses qualités

L’historien, spécialiste d’une science ou d’une période donnée, possède, en outre, une vaste culture générale et, fréquemment, connaît les langues anciennes. La patience est une qualité primordiale pour lui, ses recherches pouvant durer plusieurs années. Il doit être méthodique et rigoureux. Son travail demande une grande intégrité puisqu’il doit être apte à restituer, le plus précisément possible, l’histoire d’une époque sans faire intervenir son jugement personnel ou interpréter les faits d’un œil moderne, les valeurs actuelles différant de celles d’autrefois.

Dimitri Casali

Historien et essayiste français, Jean-Philippe Casali de son vrai nom a vu le jour en janvier 1960 en Algérie. Il grandit en France, à Toulouse. Après l’obtention de son baccalauréat, il se dirige vers l’histoire à l’université, mais abandonne ses études pour embrasser une carrière de musicien. Après avoir, avec un groupe, produit 3 disques, sa carrière musicale s’arrête et il reprend ses études en 1989. En 1992, il obtient une maîtrise d’histoire.

De 1997 à 2005, il est professeur d’histoire – géographie à Cergy Saint-Christophe. Il utilise son amour de la musique à des fins pédagogiques et crée un concept, Historock, des compositions « pop rock-rap » qui font allusion aux grandes figures historiques pour sensibiliser les jeunes à l’histoire. Cette initiative innovante n’est, cependant, pas appréciée par le ministère de l’Éducation nationale.
Dimitri Casali connaît ses premiers succès de librairie avec des ouvrages éducatifs destinés à la jeunesse et, en 2006, publie une méthode pédagogique, « Les univers », plébiscités par les instituteurs.

Il publie aussi des livres pour adultes avec une connotation plus polémique, voire militante. A ce jour, il est l’auteur d’une quarantaine de livres portant sur la vulgarisation de l’histoire. Il écrit également dans l’Express, Point de vue et Atlantico. Il est d’ailleurs directeur de collection pour l’Express. Pour Dimitri Casali, l’histoire de France est un agent d’intégration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *