Quel salaire nécessaire pour emprunter 200 000 € sur 25 ans ?

Pour financer de grands projets, vous avez besoin de contracter un prêt allant jusqu’à 200 000 €. La question qui se pose est de savoir si votre salaire vous permettra d’obtenir ce montant à la banque ! Dans cet article, quelcredit.com vous montre les modes de calcul des taux d’emprunt. Vous pourrez ensuite voir si vos revenus seront à la hauteur.

Quels sont les critères pour prêter 200 000 € ?

Il faudra gagner autant pour contracter un prêt de 200 000 € en banque. Un entrepreneur rentrant 3 000 € ne sera pas en mesure de décrocher un tel financement. Mais un cadre junior avec un salaire mensuel de 2000 € est susceptible de l’avoir. En effet, notez que le salaire n’est pas le seul critère pris en compte pour accorder les crédits. Mais que les établissements prêteurs demanderont des informations sur vos revenus. Ceux-ci peuvent être de divers ordres.

Le salaire perçu à la fin du mois suite à un contrat de travail dans une entreprise n’est pas la seule source de revenus considérée par la banque. Elle prend en compte tous les retours sur investissements, les pensions, allocations de chômage, etc. La banque vous demandera aussi si vous avez un contrat de travail à courte durée. C’est tout ceci qui permet de calculer le taux et la capacité d’emprunt. C’est pour cela que les employés en CDI ont plus de chance à prêter 20 000 € que ceux en CDD.

Que capitalise la banque pour accorder un prêt de 200 000 € ?

Pour les travailleurs en entreprise, la banque devra analyser le type de contrat et ses clauses. Les salariés doivent donc soumettre 100 % de leurs revenus mensuels à la banque pour le calcul. Ceci ne veut pas dire que les mensualités à verser prendront tous ces revenus. Mais ils doivent nécessairement entrer dans la détermination de la capacité d’emprunt.

La réalité n’est pas la même avec les entrepreneurs. Ceux-ci doivent plutôt fournir des informations précises sur leurs revenus annuels datant des trois dernières années. Il en est de même pour les intermittents, CDD, intérimaires, etc. L’établissement de prêt prendra appui sur vos fiches de paie, les avis d’imposition et les déclarations de primes. En tout, il est aussi important de notifier qu’un prêt de 200 000 € pour couvrir jusqu’à 70 % de vos revenus.

compter argent pour emprunter

Calcul du taux d’emprunt

Lorsque vous allez fournir toutes ces données à la banque, elle pourra ensuite décider si vous pourrez contracter un prêt de 20 000 € ou pas. Vous avez certainement une fois entendu parler de cette fameuse règle ! Votre capacité d’emprunt à hauteur des 33 % de vos revenus généraux. Autrement dit, pour contracter un prêt de 20 000 €, il faudra avoir un revenu total d’environ 60 000 €. Voici la règle de calcul utilisée :

C=(R× 33)/100, avec R la valeur totale des revenus et la capacité d’emprunt.

Vous allez ensuite obéir une valeur exprimée en euro. Mais ce n’est pas tout. La banque ne considère pas forcément la totalité de vos revenus. Elle soustrait parfois les éventuelles charges qui peuvent abattre sur vous. C’est le montant obtenu suite à ce calcul qui sera utilisé pour déterminer le taux. Sont appelés charges, l’ensemble des dépenses énergétiques, le crédit à la consommation, les crédits auto et les primes d’assurance.

Quelles sont les exceptions à la règle de détermination du taux d’emprunt ?

Vous direz certainement que vous avez déjà vu un collègue ou ami dépasser les 33 % dans un prêt. Sachez que cela est bel et bien possible dans certains cas, mais très rare. HCSF a recommandé aux établissements financiers de dépasser légèrement le seul des 33 %. Mais cette marge ne peut pas excéder 15 %. Autrement dit, vous empruntez 20 000 € si ce montant ne dépasse pas les 45 % de vos revenus.

En somme, retenez que la capacité d’emprunt est déterminée en fonction des revenus et du statut de l’emprunteur.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *