Comment choisir son centre de formation à la loi Alur ?

La loi Alur ou Accès au Logement et Urbanisme Rénové a pour but d’améliorer l’accès au droit au logement. Il s’agit d’un texte officiel du gouvernement français qui met en avant un urbanisme rénové. Adoptée en mars 2014, elle doit être acceptée par l’ensemble des acteurs du monde de l’immobilier. Ainsi, si vous en faites partie, il vous faudra prendre les dispositions nécessaires pour vous mettre en règle. Dans ce cas, comment choisir votre centre de formation à la loi Alur ?

L’organisme doit être habilité

Pour choisir votre centre de formation à la loi Alur, vous devez avant tout vous assurer que la structure est habileté à le faire. En effet, toutes les formations en immobilier – Loi Alur – doivent être délivrées par des organismes de formation enregistrés. Vous pouvez aussi vous tourner vers ceux qui ont déposé une déclaration d’activité en cours d’enregistrement.

À l’issue de la formation, vous recevez une attestation de formation que vous devrez transmettre à la CCI. Étant donné que seuls les organismes enregistrés sont en mesure de vous la fournir, l’intérêt de bien choisir le vôtre prend tout son sens.

La façon dont elle est dispensée

Pour le choix de votre centre de formation à la loi Alur, vous pouvez aussi prendre en compte la manière dont les cours vous sont dispensés. En effet, deux options s’offrent à vous. Certaines structures vous proposent une formation en présentiel tandis que d’autres le font à distance, donc en ligne. Bien que les deux options aient leurs avantages, l’une d’entre elles pourrait mieux vous convenir selon votre disponibilité.

Si vous disposez d’un emploi du temps relativement flexible, vous pouvez vous tourner vers une formation en présentiel. Vous aurez ainsi le temps de vous déplacer pour en bénéficier. Si par contre, votre emploi du temps ne vous le permet pas, ayez plutôt une préférence pour l’e-learning. Avec un bon support technique et une bonne connexion internet, vous pourrez avoir accès à la formation à distance.

Elle n’exige pas de vous que vous vous déplaciez, mais aborde les mêmes notions qu’une formation en présentiel. Pour une formation en e-learning, pensez à vous renseigner sur les moyens pédagogiques que la structure met à la disposition des apprenants. N’hésitez pas à consulter les retours ou feed-back laissés par d’anciennes personnes ayant suivi la même formation. S’ils sont positifs, cela témoigne de sa qualité et représente un argument pour vous convaincre.

Les notions abordées

Une formation concernant la loi Alur doit aborder plusieurs notions pour être qualitative. Qu’elle soit faite en présentiel ou à distance, il est essentiel que certains concepts soient abordés. Il s’agit donc d’un détail sur lequel votre comparaison peut reposer pour faire votre choix. Ainsi, des points tels que les règles en gestion de copropriété sont des essentiels qui doivent figurer dans les modules de formation.

C’est également le cas des techniques de négociation pour les agents commerciaux et les mécanismes et conseils en termes de défiscalisation. De même, des notions telles que la déontologie dans les métiers de l’immobilier et le code de l’urbanisme seront abordées.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.