Les supermarchés en ligne : un nouveau comportement d’achat

Avec la crise sanitaire liée à la Covid-19, nos habitudes de consommation ont été bouleversées : supermarchés en ligne, click and collect, etc. Les consommateurs ont appris à acheter et à consommer différemment depuis 2020. Effectivement avec la crise sanitaire et les confinements successifs, nos habitudes furent totalement bouleversées. Les commerçants, la grande distribution, les sites internet ont très vite réagi face à toutes ces contraintes liées à la pandémie. De nouvelles pratiques d’achats comme le Drive, le click & collect, l’e-commerce, les supermarchés en ligne et même la livraison à domicile ont vu leur chiffre d’affaires largement augmenté. L’envie de consommer de manière plus responsable est devenue une réelle tendance (bio, producteur locaux) Mais quand est-il aujourd’hui? Nous allons réaliser un petit tour d’horizon des nouvelles habitudes pour consommer.

Le boum du commerce en ligne

Le secteur qui a tiré son épingle du jeu durant la crise fut bien évidemment le commerce en ligne. Comment pouvait-il en être autrement avec les français confinés chez eux ? Le commerce en ligne a surtout vu les enseignes de la distribution attirer de nombreux nouveaux clients. De plus, les petits commerçants ont également suivi la tendance au même titre que les supermarchés en ligne. L’exemple le plus significatif fut la rapidité pour s’adapter et pour proposer la solution du click and collect en magasin. Effectivement le secteur de l’alimentaire a été incroyablement réactif et dynamique à ce sujet.

Actuellement la tendance semble se maintenir, les enseignes de supermarché en ligne continuent de proposer de nouveaux services et toujours plus de références. Pour attirer toujours de nouveaux clients, certaines proposent en plus du drive, la livraison à domicile. Suivant les enseignes, la 1ère livraison peut même être offerte. A vous de comparer les différentes offres comme la livraison en moins de 24h ou la livraison offerte sur le montant de votre liste de course par exemple.

Le commerce tradition résiste

Le commerce traditionnel a souffert et souffre encore. Avec les fermetures pendant le confinement, ou bien la réouverture avec la mise en place des mesures sanitaires (jauge, contrôle du pass sanitaire, etc.) de nombreux français sont moins nombreux à se rendre dans les lieux à forte fréquentation. Mais avec l’amélioration de l’état sanitaire, et le retour des beaux jours, les consommateurs sont revenus. Certes pas à des niveaux comparables, mais on s’en rapproche.

En conclusion, les consommateurs ont découvert une nouvelle façon de faire leur achat alimentaire sur la toile. Il est donc nécessaire de prendre en compte ce nouveau type de comportement afin de répondre parfaitement à leurs attentes afin d’optimiser le taux de conversion sur les sites et sur les applications mobiles.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.