INFOTAINMENT : ces sites aux infos décalées

L’avènement d’internet a contribué à faire de ce monde un endroit encore plus agréable à vivre ! L’invasion de ce réseau par les plateformes de divertissement a obligé les médias traditionnels à migrer vers le digital. Nous constatons dès lors l’émergence des scoops insolites, des photos étranges, des listes hilarantes, des histoires improbables, voire incroyables, des vidéos hallucinantes qui émeuvent les internautes tout en les informant. Cette nouvelle attraction vers laquelle se ruent les médias s’appelle l’infotainment ou infodivertissement. Quelles sont les origines de ce mode d’information ? Faisons le point sur les sites qui en parlent.

Infotainment : origine et facteurs de développement

L’infotainment consiste à traiter l’ensemble des programmes et informations avec des procédés du divertissement. L’ascension de ce mode de communication, couplée à la digitalisation des médias traditionnels est fulgurante dans l’univers numérique en France. Il ne fait aucun doute que cette mutation est liée à l’avènement d’internet. Néanmoins, un ensemble de paramètres a aussi joué un rôle primordial dans leur émancipation. Il convient de dresser l’historique de l’infotainment, avant de se pencher sur les éléments ayant propulsé ces sites d’actualité insolite, à l’instar de Bestiapolitan, au niveau où ils se situent aujourd’hui.

Les origines de l’infotainment

Ce terme est employé pour la première fois en septembre 1980 à Sheffield au Royaume-Uni. C’était lors de la Conférence de l’Institut des Scientifiques de l’information et de l’Association des Bibliothécaires. Un groupe de ces scientifiques se faisait appeler Theinfotainers et avait pour habitude de jouer la comédie pendant leurs rencontres. À partir de 1983, l’expression est de plus en plus utilisée pour remplacer le terme « softnews ».

Au courant des années 1990, la frontière entre l’information et le divertissement va progressivement disparaître et l’infotainment va faire fureur sur les chaînes américaines sous la gouvernance de Georges W. Bush. Durant ces mêmes années, Jean-Luc Delarue va le propulser au-devant de la scène française grâce aux émissions : On n’est pas couché, LePetit Journal, Le Grand Journal ou Quotidien, qui sont toutes considérées comme de l’infodivertissement.

Son apparition sur internet remonte à 2006 et le précurseur se nomme BuzzFeed. Cette plateforme présente des contenus, notamment des listes d’images de qualité légère et peu souvent consistante. À sa suite, le site Topito naît la même année, mais c’est en 2010 que des pages similaires voient le jour, comme le célèbre site Legorafi.

Les facteurs de développement des sites d’actualité infotainment

Les sites mêlant information et divertissement doivent leur succès retentissant à l’accès facile des populations à internet. Selon les dernières études de Médiamétrie parues en septembre 2019, 84,4 % d’internautes soit 52,9 millions de Français sont quotidiennement connectés. Ce taux élevé traduit l’appropriation par la jeunesse française des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication.

L’étude menée par l’INSEE en 2016 et parue en juillet 2018 montre que chaque foyer français possède en moyenne 6,5 écrans. 94,2 % des jeunes dont l’âge varie entre 15 et 34 ans ont accès à un ordinateur, 89,5 % ont un umartphone et 56,8 % une tablette. La majorité de cette population a donc recours à internet pour s’informer, mais beaucoup plus pour se divertir.

Quelques sites qui parlent de l’actualité infotainment

Depuis l’apparition de l’infotainment sur internet, de nombreux sites ont émergé. Bien que les pionniers soient en tête du classement, force est de constater la présence de milliers d’autres plateformes qui traitent et produisent des contenus autant variés que distrayants.

BuzzFeed le géant américain

Créé en 2006 à New York, le site ultra populaire américain bouscule les médias traditionnels. Ce géant de l’infodivertissement dispose d’une version française et compte 1300 employés répartis dans 18 bureaux de par le monde. Sa valeur est chiffrée à plus de 1,7 milliard de dollars. Chaque mois, ce site compte plus de 150 millions de lecteurs et sur Facebook, il a une fanbase de plus de 11 millions d’abonnés.

Sa chaîne YouTube quant à elle totalise un chiffre de 70 millions de visiteurs par mois. Son succès est dû à son contenu diversifié et alléchant. Des photos d’animaux, d’enfants et même d’adultes dans des positions autant mignonnes que marrantes déclenchent instantanément chez ses followers des fous rires. Ses listes étonnantes et des vidéos animent la plateforme.

sites d'infotainment

Topito

Ce site américain existe depuis 15 ans. Son actualité exclusivement divertissante se résume à produire au quotidien des contenus hilarants. Avec ses listes (Top), ce site compte chaque mois 10 millions de visiteurs, 38 millions de vues sur ses différentes pages.

Par mois, 100 millions de vidéos sont regardées sur le site en question, mais aussi sur sa page Facebook et sa chaîne YouTube. En consultant ces chiffres, vous conviendriez avec nous que cette plateforme se situe parmi les meilleures. Vous trouverez également des images, des livres, des soirées Stand-up, etc. Tout ce contenu est géré par une équipe de 25 employés.

Minutebuzz

La France n’est pas en reste dans l’infodivertissement. En effet, c’est dans ce pays qu’en 2010 le site Minutebuzz voit le jour. Il a été créé par Maxime Barbier, Laure Lefèvre et Julien Boye et il appartient au Groupe TF1 depuis 2016. Après sa levée de fonds de 2013 qui lui a rapporté la somme de 1 million d’euros, il ambitionne de devenir le premier média digital de divertissement. L’ensemble des vidéos, unique contenu qu’il fournit, lui permet de franchir la barre des 8 millions de vues sur YouTube, 4,7 millions d’abonnés sur Facebook et plus de 10 millions de lecteurs par mois. Le destin glorieux qui lui était prédestiné n’a pas encore vu le jour, car il n’a jamais atteint ses objectifs qui ont été fixés avec le Groupe TF1 quand celui-ci le rachetait.

À côté de ces mastodontes, il existe une pléthore de sites qui proposent une actualité axée vers un divertissement de qualité, à l’instar de Bestiapolitan. Ce site oriente son actualité principalement vers le monde animalier. Composée de 4 rubriques, notamment « Lifestyle », « Société », « Famille », « Art & Langage », cette plateforme nous permet de nous éduquer, de mieux connaître le monde tout en nous permettant de nous divertir. Gare aux infos décalées ! Ces sites en sont friands et ne demandent qu’à nous changer les idées… le sourire aux lèvres !

Rating: 4.0/5. From 1 vote.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *