Quel couchage choisir pour votre enfant : matelas en mousse à mémoire de forme ou mousse polyuréthane ?

Un bon matelas avec une composition de qualité est primordial pour son enfant. Il doit intégrer des caractéristiques essentielles étant donné que votre enfant est en pleine croissance. Sa colonne vertébrale doit être parfaitement maintenue. Il s’agit maintenant de choisir une literie favorisant la sécurité, le confort et l’hygiène de votre petit. En ce qui concerne le matelas, quelle est à la matière à privilégier : mémoire de forme ou mousse polyuréthane ?

Le matelas memoire de forme convient-ils aux enfants ?

Excellent produit pour des dormeurs ayant des maux de dos, même le meilleur matelas memoire de forme est pourtant à éviter pour un jeune enfant. Le principe de cette technologie de matelas consiste à mouler la forme du corps grâce à ses propriétés thermo réactives. Ainsi, il est difficile d’imaginer votre petit « coincé » dans son matelas. De plus, il est vrai que les enfants transpirent beaucoup plus que les adultes.

De ce fait, cette matière réagissant à la chaleur dégagée par le corps leur apporterait plus de soucis que de confort. Même si les matelas viscoélastiques sont déhoussables (housses lavables en machine et housses détachables), les propriétés de base de ces modèles conviendront mieux à un adolescent ou à un adulte.

Concernant la dimension du matelas de votre enfant, celle-ci varie en fonction de ce que vous souhaitez : un lit simple standard (90×190 cm) ou bien un lit évolutif (90×140 cm transformable en 90×190 cm). Seul bémol du lit évolutif, il est souvent commercialisé avec des matelas d’entrée de gamme.

Si votre enfant est plus âgé et que la dimension de la chambre le permet, vous pouvez également acheter un modèle en dimension 120×190 cm pour bénéficier d’une belle surface de couchage. Il est important de souligner que plus votre enfant disposera d’espace de couchage, meilleur sera son sommeil.

Le matelas en mousse polyuréthane :  convient-il aux enfants ?

Si vous souhaitez limiter les dépenses, privilégiez une mousse polyuréthane avec une densité minimum de 30 kg/m³. Ce composant est souvent retrouvé dans les matelas pour bébé.

Retenez que les matelas en mousse polyéther de densité inférieure à 25 kg/m³ sont à proscrire. Certes, ils sont très accessibles au niveau tarif. Cependant, la qualité n’est pas optimale et ils n’offrent pas une durabilité satisfaisante et un maintien optimal pour le dos de votre enfant. C’est pourquoi la mousse polyéther est plutôt conseillé pour les bébés de moins de 1 an ou les couchages d’appoint. De plus, cette matière contient des cellules fermées n’apportant pas une ventilation convenable.

Si vous voulez opter pour les matelas en mousse, préférez la mousse polyuréthane, aussi appelée mousse haute résilience. Ses avantages sont les suivants :

  • Sa densité varie de 28 à 55 kg/m³ ;
  • Elle est composée de cellules alvéolées ouvertes, lui permettant de s’adapter facilement à la morphologie de votre petit et offrant une ventilation optimale.

 

Passer à un matelas enfant : à quel âge ?

Il est important de savoir à quel moment opérer la transition du lit bébé au lit enfant.

À vrai dire, il n’existe pas de réponse précise à cette question puisque chaque enfant est différent. Néanmoins, l’âge moyen pour cette étape avoisine les 2-3 ans. Restez attentifs ! Ceci devient une évidence lorsque votre petit bout est trop grand pour son matelas bébé et qu’il peut sortir seul de son lit bébé.

Sa morphologie est aussi un critère déterminant pour changer de lit avec un matelas enfant confortable et adapté. En effet, il faut que sa colonne vertébrale en pleine formation soit parfaitement maintenue.

Par ailleurs, il est fortement recommandé de changer de matelas pour chaque enfant. Ce support ayant été stocké ou laissé à l’air libre, il a pu être exposé aux acariens, à l’humidité ou à la poussière. Vous éviterez donc d’installer votre enfant sur un environnement si peu hygiénique. De plus, s’il a déjà été utilisé, le matelas a considérablement perdu de sa fermeté. Voilà les raisons pour lesquelles le matelas de votre aîné ne doit pas être réutilisé pour le petit dernier.

 

Conclusion

Vous devez prendre en compte l’épaisseur et la densité de la mousse lors de votre choix final. Faites attention à l’ennemi numéro un d’un matelas en mousse : l’humidité. Vous devez donc aérer la chambre de votre enfant quotidiennement. Enfin, préférez placer votre matelas sur un sommier à lattes pour une meilleure ventilation du matelas.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.