Permis de conduire et alcool au volant

Parmi les infractions les plus courantes commises par les conductrices et les conducteurs, les cas d’alcool au volant. Et d’ailleurs, le phénomène touche bien plus les hommes que les femmes, il faut bien l’avouer. Devant le fait accompli, beaucoup d’usagers de la route pourraient se retrouver à ne plus l’être en perdant leur permis de conduire. Pourtant, même dans les cas les plus graves comme dans les cas de récidive d’alcool au volant (récidive au sens droit routier du terme), il est parfois possible de préserver votre permis de conduire en faisant appel à un avocat en droit routier.

Comment peut-on préserver son permis de conduire dans un cas grave d’alcool au volant ?

Comme vous pouvez aisément l’imaginer, dans de telles situations, il n’existe pas une multitude de solutions pour pouvoir préserver le permis de conduire pour les personnes qui ont commis une infraction grave en matière d’alcool au volant. Cela étant dit, il arrive comme expliqué sur cette page qu’un vice de procédure dans la prise de sang d’alcoolémie ou qu’un vice de forme d’un autre type ne soit commis ce qui permet de faire invalider la procédure avec une bonne avocate ou un bon avocat en droit routier.

En effet, vous avez peut-être déjà entendu parler de vices de procédures en matière de droit et le droit routier ne fait pas exception à la règle. Il en existe aussi dans ce domaine qui peuvent vous sauver la mise si votre permis de conduire est menacé.

Faire appel à un avocat en droit routier

Même s’il existe un ou plusieurs vices de procédure possibles, il paraît évident que pour les mettre en lumière et permettre de préserver le permis de conduire il faut quelqu’un qui maîtrise le droit routier. Obtenir la relaxe dans de telles circonstances ne sera possible qu’en faisant appel aux services d’une avocate ou d’un avocat qui a fait du domaine du droit routier son domaine de prédilection.

C’est d’ailleurs un conseil qui vaut quel que soit le type d’avocat dont une personne peut avoir besoin, un professionnel du droit qui n’exerce que dans une seule ou quelques disciplines aura toutes les chances d’être plus compétent qu’un profil plus généraliste qui traite tous les types de dossiers.

Quels sont les différents cas d’alcool au volant ?

Vous ne le savez peut-être pas mais il existe deux situations différentes qui mènent à ce que l’on désigne communément des cas d’alcool au volant. Il y a la conduite sous l’empire d’un état alcoolique et la conduite en état d’ivresse manifeste. Même si les infractions diffèrent, les conséquences sont relativement similaires et dans un cas comme dans l’autre, surtout s’il s’agit d’une récidive d’alcool au volant, il sera nécessaire de faire appel à un avocat en droit routier très efficace pour préserver son permis de conduire et continuer d’utiliser son véhicule. Notez toutefois que parfois, les procédures ont été respectées et qu’un avocat, même habitué à plaider dans ce domaine, ne pourra rien faire pour vous. Le cas échéant, les avocats intègres vous le préciseront en amont.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.